Match LINAS MONTLHERY / AFC IGNY  (S3)                     (0-2)

La composition du jour :                  TONY M, THOMAS L, ANTOINE L, CEDRIC D, BRICE M,   JONATHAN, CHRISTOPHE C (cap), PAUL C,  ROMAIN K, ANTOINE T, DANIEL K,.

Sur le banc :                                    MARTIN C, ROMAIN, MAXIME

Coach :                                            JULIEN F.

Dirigeants :                                      PIERRE RENARD, PASCAL HUSSON, GUY BERTHELOT

Arbitrage :                                        LINAS

Buts :                                               ANTOINE T (30’), PAUL C (75’)

Un dimanche des plus lumineux que ce dimanche là…soleil radieux, ciel bleu francilien, atmosphère plutôt doucerette avec des visages souriants pour les premiers beaux jours du printemps…Aaaaah le pouvoir du soleil !!! Seul Alan était frigorifié, mais nous savons pourquoi 😉

Le terrain en revanche présentait un caractère austère un peu à l’image du club hôte à l’accueil plutôt doucereux, en contradiction totale avec les quelques contacts téléphoniques très amicaux avec leurs coachs durant les jours précédents. Il n’est pas question de leur reprocher, leur détermination affichée était tout à fait louable..

Mais le ton était donné…manifestement Linas avait décidé de nous mener la vie dure contrairement à ce que je pensais…bien naïvement sans doute ! En parlant de doute, celui-ci  commençait à s’installer dans ma tête remplaçant progressivement la sérénité qui était la mienne…c’est même Julien qui tentait de me rassurer, le monde à l‘envers en quelque sorte 😉 !

Serait-il plus zen que moi au final, la question reste posée !?

La réponse est peut être OUI, au vu de sa causerie d’avant match. Discours musclé,  plein d’allant et d’enthousiasme, attitude en pleine symbiose avec les joueurs, ne négligeant aucun détail individuel ou collectif, et relayée de belle manière par les interventions pertinentes de ses fidèles lieutenants que sont Romain et Christophe (Capitaine en l’absence du malheureux Alan absent pour cause de blessure, mais présent dans le vestiaire et toujours frigorifié pour les raisons que l’on sait 😉

Pas grand-chose à dire après cette causerie…la preuve, je n’ai rien dit !

Vous avez la toile de fond, il s’agit maintenant de commenter ce qui s’est passé.

Un Julien zen et un Frank stressé…ça vous fait rire et pourtant c’est la vérité.

Pas facile de faire un commentaire de ce match tant les actions construites furent rares. Les acteurs semblaient pourtant vouloir s’appliquer mais les conditions n’y étaient pas, difficile voir impossible de succéder les passes dans les pieds, le ballon étant incontrôlable sur un sol trop dur. Pourtant c’est Igny qui semblait…je dis bien semblait avoir plus la « maitrise » de la balle grâce à ses précieux techniciens et le désir de s’appliquer.

En première mi-temps, le vent qui nous était favorable, renforçait ce sentiment.

Bien que légèrement dominateur, Igny ne se créait pas beaucoup d’occasions, la bataille du milieu de terrain était rude, Romain, Christophe et Jonathan avait fort à faire pour organiser le jeu ignyssois face à un bloc compact de Linas, pas maladroit et présent sur tous les ballons.

Peu d’occasion donc, mais quelques situations de la part de Paul, très actif comme à son habitude et de Jonathan qui par deux fois essaya d’ajuster la mire aux 25 mètres.

Sur les cotés, Daniel K. et Antoine T. s’employaient à profiter offensivement des espaces et à distiller quelques centres, voulant profiter du vent favorable, mais qui au demeurant ne s’avérait pas favorable le vent accélérait les courses du ballon, permettant au gardien de Linas de s’imposer et de devancer régulièrement nos belles intentions.

Derrière, aucune situation vraiment dangereuse contre nous, la charnière inédite Brice, Antoine L. semblait à son aise, complétée par les latéraux Cédric (vieux briscard des terrains essonniens), et Thomas Luquet (jeune briscard pétri de talent)tous les deux très vigilants.

Occasions peu nombreuses, mais des situations intéressantes, bien sûr qu’il y en a eues  pour nous, même si elles se comptent sur les doigts d’une main. Pauvre Paul, pas facile de concrétiser des actions dans ces conditions.

En parlant d’actions, c’est surtout les coups de pieds arrêtés qui s’avéraient dangereux d’un coté comme de l’autre. Chaque coup franc, chaque corner présentait un risque…et c’est sur un de ceux là qu’Igny ouvrait la marque par Antoine T à la ½ heure de jeu, obligé de s’y prendre à 2 fois, de la tête puis du pied gauche pour crucifier le gardien de Linas d’un tir rageur à bout portant sous la barre.

 LINAS MONTLHERY / AFC IGNY               0 – 1

On notera quelques incursions de Linas, un tir non cadré de leur 10 mais surtout une percée rageuse de celui-ci obligeant Cédric, Brice puis Tony à s’imposer physiquement dans notre surface de réparation.

A noter une légère tension entre les 2 équipes à ce moment du match, Brice se blessa légèrement à l’épaule pendant l’action.

La suite de la 1ère mi-temps se déroula  à l’identique, avec une équipe d’Igny légèrement dominatrice et des locaux qui ne voulaient pas s’avouer vaincus. Les duels étaient vifs et virils, les ballons très disputés, les espaces peu nombreux pour les attaquants et les occasions tout aussi rares.

C’est sur ces scénarii que les 2 équipes se séparèrent momentanément pour la pause.

A la mi-temps, aucune remise en cause de la tactique en place, Julien considérant que c’était la bonne, et qu’il fallait poursuivre dans ce sens. La seule crainte étant que Linas allait bénéficier à son tour du vent favorable et que Tony devait renforcer sa vigilance dans son but.

Après l’intervention déterminée et très à propos de Romain K, considérant qu’il était hors de question de repartir de Linas autrement qu’avec une victoire, le match reprit dans des conditions assez identiques.

D’une part, une équipe d’Igny dominatrice malgré un vent défavorable et d’autre part, une équipe de Linas voulant absolument accrocher le leader comme elle l’a fait face à Vert le Grand.

Mais le match se durcissait, les contacts se faisaient plus rudes et les esprits s’échauffaient. Linas loin de considérer le match perdu redoublait de détermination, la rupture était proche. Pour être tout à fait honnête, on la sentait plus proche chez Linas que chez nous, mais la situation pouvait basculer à tout moment, le terrain peut en témoigner.

Néanmoins, corners et coups francs se succédaient encore et encore, de part et d’autre, mettant les nerfs des spectateurs d’Igny à rudes épreuves.

Comme bien souvent en seconde mi-temps, il est logique de procéder à des changements de manière à ce que tout le monde participe à la fête…quand il y a fête bien sûr !

Les jeunes Maxime et Romain, et le moins jeune Martin C. remplaçaient donc respectivement Daniel, Christophe et Cédric.

Et la fête a bien eu lieu, grâce à Paul qui s’était fait un peu oublier dans un premier temps, laissant aux jeunes Romain et Maxime le soin de briller et de montrer tout leur talent balle aux pieds. A l’instar de leurs potes Jonathan et Thomas titulaires,  nous avons eu droit à quelques belles prouesses devant le but de Linas qui auraient mérité mieux…dommage !

Mais c’est bien Paul qui allait concrétiser cette victoire, d’un lobbe astucieux et crucificateur (encore une fois) sur le gardien de Linas, à la suite d’une action légèrement cafouilleuse.

LINAS MONTLHERY / AFC IGNY               0 – 2

Gros soulagement sur le banc d’Igny ! Les choses devenaient plus simples tout d’un coup, Linas venait de prendre un sérieux coup au moral, nous aussi mais inversement proportionnel…c’est mieux !!

Les tensions devenaient plus nombreuses, sans aucune méchanceté mais on sentait Linas blessé dans son orgueil, tant il était persuadé d’obtenir un bon résultat contre nous. C’est d’ailleurs assurément le match le plus difficile que nous avons eu à jouer cette saison, car la tension était très vive durant toute la rencontre ! Le contexte du match contre Vert le Grand étant différent.

Victoire très très importante qui nous permet de nous présenter probablement à Vert le Grand avec nos 4 points d’avance. Comme je l’ai dit, nous n’avons pas battu que Linas ce dimanche…mais Vert le Grand également ! C’est mon analyse.

Les hommes maintenant : Tout le monde est à féliciter sans exception sur toutes les lignes ; les consignes ont bien été respectées et la détermination de chacun faisait plaisir à voir.

Homme du Match : Romain Kermen particulièrement incisif sur et en dehors du terrain, il était remonté comme une pendule le Romano. Mention toute particulière à Antoine L. auteur d’un match exemplaire.

Un grand merci au staff et dirigeants du club, venus nous supporter ce dimanche comme ils l’ont fait dans la matinée avec les V1 pour leur ½ finale de Coupe de Paris. Ça démontre que tout le club est concerné et mobilisé par les ambitions de chaque équipe. L’objectif des S3, fixé par le club est la montée, nous n’en sommes pas loin et avons besoin de tout le soutien et l’accompagnement du club…

Un grand merci également aux Seniors 1 & 2 d’Igny ainsi qu’à Fifi pour leurs présences et leur animation sur la touche. Vos potes ont apprécié !

Merci aux papas des jeunes futurs seniors venus encourager leurs progénitures…déjà prêtes pour intégrer les groupes supérieurs.

Merci aussi et encore une fois aux dirigeants S3 pour leur implication pour le groupe, ainsi qu’à Alan qui n’a pas réussi à se réchauffer, mais on sait pourquoi 😉

N’oublions pas nos nombreux non sélectionnés ou absents pour ce match que nous associons pleinement à cette victoire (Alan, JR, Marco C, Benoit M, Kevin B, Martin B, Vincent D, Tonio, Thomas P, Nico C, Fawzi, Naïm, et j’en oublie probablement). C’est la victoire de tout un groupe créé il y a quelques années, qui s’est étoffé depuis et qui aujourd’hui constitue une plate forme importante pour le club, et a pour ambition d’être un lien majeur entre les jeunes seniors pour leur progression personnelle, et les moins jeunes.

J’ai vu le coach Julien heureux et fier aujourd’hui…mais surtout, surtout et encore surtout pas ou peu stressé ! NE RIEZ PAS, c’est vrai 😉 !

Très amicalement…Frank